La Chose en soi

par Photo Solution

Jacinthe Lessard-L, Two-Minute Sculpture, 2005, Épreuve à développement chromogène. Photo © Guy L’Heureux


[dropcap]D[/dropcap]ans l’exposition La Chose en soi présentée au Musée régional de Rimouski jusqu’au 24 septembre, dix artistes sont réunis et repensent la nature et la dynamique des relations entre l’objet et l’individu. Cette exposition poursuit la réflexion entamée avec L’État des choses (2016), qui regroupait une vingtaine d’œuvres de la collection en art contemporain du Musée régional de Rimouski. Elle s’inscrit en outre dans la foulée du « virage matériel » opéré il y a une trentaine d’années dans les sciences sociales – virage qui a réintroduit l’objet dans l’analyse des phénomènes culturels et sociaux, en mettant en question le statut passif de l’objet inanimé, de même que la dynamique sujet-objet tout entière.
La Chose en soi regroupe une trentaine d’œuvres des artistes Michel de Broin (Québec), CFCF (Michael Silver – Québec), Cozic (Québec), Jacinthe Lessard-L (Québec), Micah Lexier (Ontario), Axel Lieber (Allemagne et Suède), Kristin Nelson (Manitoba), James Nizam (Colombie-Britannique), Roula Partheniou (Ontario) et Michael A. Robinson (Québec).
L’objet d’usage et le produit de consommation sont mis au premier plan dans leurs vidéos, installations, sculptures, photographies, œuvres musicales et textiles. Malgré leur apparence familière – presque réconfortante –, ces œuvres traitent pourtant toutes de notre complexe rapport au monde. Elles communiquent la profonde altérité et l’impénétrabilité du monde d’objets qui est désormais le nôtre.
Parmi les artistes participants, Jacinthe Lessard-L., basée à Montréal, explore l’esthétique générique de l’espace habitable, les interstices entre le normatif et l’individuel et ce, dans des œuvres qui rappellent bien souvent les formes picturales de la modernité. Beaucoup de ses projets questionnent la nature de la photographie, son rôle historique, sa soi-disant transparence et son rapport au référent; ce qui est documenté avec sa caméra est souvent construit de toute pièce, dans un autre medium.

Articles similaires