La fin de la terre

par Photo Solution

© Valerian Mazataud


Du 25 mai au 8 juillet, Art-image et l’Espace Odysée de la Maison de la culture de Gatineau présentent l’installation La fin de la terre de l’artiste montréalais Valérian Mazataud. Alliant photographies, vidéo, son et décor, cette proposition scénique offre aux visiteurs de vivre une cérémonie de citoyenneté canadienne. Le Canada qui célèbre actuellement le 150e anniversaire de sa confédération s’est érigé au fil du temps grâce à ses nouveaux arrivants. Le Canada est l’un des pays les plus multiculturels au monde et s’édifie constamment au moyen de l’immigration. En 2015, 235 000 résidents permanents ont prêté le serment de citoyenneté, soit près de 650 personnes par jour. Au fil de ses images, Valérian Mazataud cherche à retranscrire son regard ambivalent sur ce phénomène à la fois prenant pour les nouveaux citoyens, mais également anachronique, administratif, voire oppressant ou sectaire.

« J’ai imaginé une installation multimédia, mêlant diaporama, ambiance sonore, objets, photos imprimées, et témoignages de nouveaux citoyens qui vise à reproduire l’expérience sensorielle du nouveau citoyen. Pourquoi ce sujet importe-t-il aujourd’hui ? Car en 2017, nous célébrerons les 150 ans du Canada. Parce que le monde n’a jamais été confronté à une telle crise des réfugiés. Parce que le Canada est un pays dont la démographie et l’identité évolue constamment au travers de l’immigration. Et enfin car plusieurs pays croient bon de créer une seconde classe de citoyens en instaurant la déchéance de la nationalité. » — Valérian Mazataud

Articles similaires