L’édition de septembre de Photo Solution est maintenant disponible!

par Photo Solution

Nous sommes particulièrement emballés par cette édition de septembre! Le magazine est maintenant entre les mains des abonnés, il est offert chez certains détaillants sélectionnés et vous pouvez vous le procurer sur notre nouvelle boutique en ligne.

Un an après son décès, rendez une dernière visite à Robert Frank et découvrez son havre de paix en sol canadien. Renaud Philippe explique pourquoi l’expérience humaine est aussi importante que la nouvelle dans son rôle de photojournaliste et le photographe George Webber se prête à notre jeu de questions/réponses. Nous profitons des cabanes à patates frites et des mets chinois pour vous parler de nourriture, de souvenirs et de photographie! De plus, remontez le temps pour découvrir les étranges origines d’un appareil photo canadien, le Teco N° 5 De Lux et voyez comment une simple modification rendra votre sac à bandoulière plus performant. Tout ça et plus encore dans votre Photo Solution!

Pour vous mettre en appétit, voici un extrait de l’article de Chad Tobin à propos de ses rencontres avec le légendaire Robert Frank :

« De 2009 à 2019, j’ai rendu visite à Robert Frank dans sa résidence d’été à Mabou, en Nouvelle-Écosse. Cette première rencontre inopinée s’est ­transformée en un rendez-vous annuel qui a donné ­naissance à To Be Frank, une série avec le légendaire ­photographe qui, à l’écart dans sa campagne, ­prenait un répit de New York. Nous parlions de tout et de rien, mais de temps en temps la discussion ­bifurquait vers la photographie et j’avais alors droit à des bribes de conseils. Au début de nos ­entretiens, je n’avais pas le projet To Be Frank en tête. Je documentais simplement ce qui se passait devant moi. Ce n’est qu’au cours des dernières années, à l’aide des conseils de Robert lui-même, que j’ai conçu la série qui est devenue une exposition. »

Et un autre :

J’ai utilisé un posemètre pour un des portraits que j’ai fait de lui. Il m’a alors dit : « Tu sais, je ne me suis jamais servi de ces bidules. J’ai toujours prêté plus d’attention au moment. Une bonne image est une bonne image. Essaie de travailler plus instinctivement. »

P.S. : Pour être certain de ne manquer aucun numéro, passez à la boutique et abonnez-vous!

Articles similaires