Prix Nouvelle génération de photographes 2020

par Photo Solution

Les lauréats de la troisième édition du Prix Nouvelle génération de photographes sont : Noah Friebel (Vancouver, Colombie-Britannique), Curtiss Randolph (Toronto, Ontario) et Katherine Takpannie (Ottawa, Ontario).

Ce prix offert par le Musée des beaux-arts du Canada et la Banque Scotia reconnaît les meilleurs jeunes artistes-photographes canadiens pour les aider à propulser leur carrière. Unique en son genre, il est réservé aux artistes photographes canadiens de 35 ans et moins.

Les trois lauréats recevront chacun un prix en argent de 10 000 $ et participeront à deux expositions collectives l’an prochain : une à Toronto en mai, durant le festival de photo CONTACT, et l’autre au Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa en octobre. Étant donné la pandémie, les lauréats de 2020 et 2021 présenteront leurs œuvres simultanément dans ces expositions collectives. Les finalistes de 2021 seront annoncés au début de l’an prochain, et les lauréats seront dévoilés en avril 2021. Les lauréats bénéficieront du mentorat de l’équipe de conservateurs du Musée des beaux-arts du Canada et leurs œuvres seront incluses dans la programmation comprenant des rencontres avec les artistes, des expositions itinérantes et des programmes éducatifs.

« Ce prix offre une vitrine incroyable à des œuvres de grande qualité d’artistes de tout le pays, explique Andrea Kunard, conservatrice associée de la photographie du Musée des beaux-arts du Canada et membre du jury. Le prix célèbre la vision artistique et vise à encourager et soutenir les artistes à une étape cruciale de leur carrière. Les lauréats de 2020, tout comme ceux des années précédentes, mettent en lumière les différentes approches que l’on peut utiliser avec ce médium, ce qui démontre tout l’éventail expressif de la photographie. Le public voit des œuvres de type documentaire, de l’art conceptuel, des parcours personnels ou encore l’illustration d’enjeux sociaux. »

Les lauréats ont été sélectionnés parmi les finalistes par le jury du Prix Nouvelle génération de photographes 2020 composé de : Ann Thomas, conservatrice principale de la photographie au Musée des beaux-arts du Canada et présidente du jury; Luther Konadu, artiste et lauréat du Prix Nouvelle génération des photographes 2019; Andrea Kunard, conservatrice associée de la photographie au Musée des beaux-arts du Canada; Suzy Lake, artiste et lauréate du Prix de photographie Banque Scotia 2016; et Alain Paiement, artiste et professeur à l’Université du Québec à Montréal.

Pour en savoir plus à propos des lauréats

Noah Friebel
Établi à Vancouver, Noah Friebel souligne les mécanismes de fabrication de l’image en photographie, en se servant d’éléments sculpturaux et des installations pour examiner notre rapport avec l’image, nos rapports les uns avec les autres, et le rétrécissement de la distance entre les deux. Depuis l’obtention de son baccalauréat en beaux-arts de l’Université Emily Carr en 2018, il a participé à de nombreuses expositions collectives, comme Green Glass Door (Trapp Projects) et The Lind Prize 2018 à la galerie Polygon. Il a aussi fait une exposition solo à la galerie Republic en avril 2020.

Noah Friebel, Before Dusk (detail), 2019. Archival pigment prints, each panel 101.6 x 76.2 cm (Groupe CNW/Scotiabank)

Curtiss Randolph
Né à Toronto, Curtiss Randolph construit des scènes comme des tableaux ou des trames narratives documentaires. Comme il a grandi dans le milieu du théâtre, des éléments de production théâtrale ont été intégrés très tôt dans ses œuvres. Mélangeant réalisme, surréalisme et journalisme ultra-subjectif, il remet en question des notions préconçues envers le style documentaire pour soulever des questions sur les faits et la fiction dans la photographie. Les récits semi-biographiques sont devenus prépondérants dans son travail. Des artistes comme Moya Garrison, Stan Douglas, Park Chan-wook et Jim Jarmusch inspirent son processus créatif.

Curtiss Randolph, Hair!, 2018, Chromogenic Print, 85.3 x 106.66 cm (Groupe CNW/Scotiabank)

Katherine Takpannie
Katherine Takpannie est une artiste et auteure inuite d’Ottawa, diplômée du programme Nunavut Sivuniksavut (NS). Ses photos mettent en scène des performances et des gestes politiques dans la nature et l’environnement bâti, notamment des portraits intimes de femmes. Ses œuvres font partie de la collection de la ville d’Ottawa. Elle a notamment participé à l’exposition Getting Under Our Skin de la Galerie d’art de Guelph et à l’exposition They Forgot We Were Seeds de la Galerie d’art de l’Université Carleton.

Katherine Takpannie, I Solemnly Swear That I’m Up To No Good, 2017, Digital Print, 61cm X 91cm (Groupe CNW/Scotiabank)

Articles similaires